Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 10:12

Lundi 3 mars 2014 à 18h00 - Salle B. Fondane

Ciné-découverte: Rien à déclarer de Dany Boon

 

1er janvier 1993 : passage à l'Europe. Deux douaniers, l'un belge, l'autre français, apprennent la disparition prochaine de leur petit poste de douane fixe situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique. Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandevoorde (Benoît Poelvoorde) se voit contraint et forcé d'inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge. Son partenaire français sera Mathias Ducatel (Dany Boon), voisin de douane et ennemi de toujours, qui surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandevoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d'une 4L d'interception des douanes internationales.

 

Une comédie franco-belge de Dany Boon (2010), sous-titrée en français (1h43) avec Dany Boon et Benoît Poelvoorde

rien-a-declarer.jpg

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 09:51

Ciné-découverte: Le renard et l'enfant/Fetita si vulpea de Luc Jacquet

Mercredi 25 septembre - 16.30 - Salle B. Fondane

le-renard-et-lenfant-913999l-175x0-w-005698d1

In prima zi de scoala, indepartandu-se de drumul pe care mergea in fiecare zi, o fetita vede o vulpe. Total fascinata, fetita uita de orice teama si se apropie. Toata toamna fetita sta la panda sa vada vulpea, uneori reuseste sa o vada pentru cateva secunde, alteori nu. Sosind iarna, fetita isi rupe piciorul in cautarea vulpii si este nevoita sa stea 3 luni in casa. Dar la sosirea primaverii incepe din nou cautarile, doreste din nou sa isi gaseasca vulpea. Astefel incepe cea mai mare aventura din viata fetitei. Merge pe urmele vulpii, ii descopera vizuina, o urmareste, ajunge intr-o grota, chiar o ajuta pe vulpe sa scape de lupii care doreau sa o ucida. Cu timpul, vulpea devine prietenoasa si chiar o lasa pe fetita sa o mangaie, sa stea aproape de ea. Atat de mult se imprietenesc incat vulpea are curajul sa urce in camera fetei, dar ea face cea mai mare greseala, inchizand usa camerei. Vulpea se simte captiva, se sperie si sare pe fereastra. Totusi, nu moare, dar prietenia intre cele doua se rupe. Astfel, fata ajunge la concluzia ca de aceea vulpile fug de oameni pentru ca nu vor reusi sa fie niciodata prietene cu oamenii si isi accepta vina, ca a confundat posesia cu dragostea si astfel a speriat vulpea.

 

Film de 2007 (92mn) cu Berthille Noel-Bruneau si vulpea, povestit de Isabelle Carré.

SUBTITLAT IN LIMBA ROMANA

Partager cet article
Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 08:56

Ciné-découverte: Paris de Cédric Klapisch

Mercredi 22 mai, 18.00, Salle "B. Fondane", Institut français Iasi

 

Paris.jpg

 

C'est l'histoire d'un Parisien qui est malade et qui se demande s'il va mourir. Son état lui donne un regard neuf et différent sur tous les gens qu'il croise. Le fait d'envisager la mort met soudainement en valeur la vie, la vie des autres et celle de la ville toute entière.
Des maraîchers, une boulangère, une assistante sociale, un danseur, un architecte, un SDF, un prof de fac, une mannequin, un clandestin camerounais... Tous ces gens, que tout oppose, se retrouvent réunis dans cette ville et dans ce film.
Vous pouvez penser qu'ils ne sont pas exceptionnels mais, pour chacun d'entre eux, leur vie est unique. Vous pouvez croire que leurs problèmes sont insignifiants, mais, pour eux, ce sont les plus importants du monde.

 

Un film de 2008 (2h10) avec Juliette Binoche, Fabrice Luchini, Romain Duris en version française sous-titrée en roumain.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 14:04

Ciné-découverte: Elle s'appelait Sarah de Gilles Paquet-Brenner

Mercredi 24 avril 2013, 18.00, Salle B. Fondane

 

Cine-decouverte-Mercredi-24-avril_mic.jpg

Le film raconte l'histoire d'une journaliste américaine, vivant à Paris, Julia, qui prépare un article lié à la rafle du Vél' d'Hiv', et celle d'une petite fille juive déportée en 1942 lors de la rafle, Sarah, dont Julia va rechercher les traces.

Alors qu'avec son mari et sa fille elle doit emménager dans un appartement du Marais, au 36 rue de Saintonge, Julia apprend que les grands-parents de son mari s'y sont installés fin-juillet 1942, et elle recherche qui habitait là auparavant.

Elle se rend au mémorial de la Shoah et apprend qu'une famille vivait là, mais que si les parents ont été assassinés à Auschwitz, leurs enfants Sarah et Michel ne sont pas mentionnés. Ses recherches vont l'amener sur la trace de Sarah, qui a été emmenée au camp de Beaune-la-Rolande. Elle a pu s'enfuir et a été recueillie par des fermiers, les Dufaure. La quête de Julia l'emmènera à New York et à Florence en Toscane.

C'est l'adaptation du huitième roman de Tatiana de Rosnay . Les ventes totales dans le monde ont dépassé les deux millions d'exemplaires, a indiqué en décembre 2009 son éditeur français

Partager cet article
Repost0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 14:11

Ciné-découverte: Le roman de Renart de Thierry Schiel

Mercredi 9 avril à 16.30, Salle B. Fondane

 

Alors qu'il cherche comment nuire à Renart le goupil, Ysengrin le loup découvre par hasard une carte indiquant le chemin d'une caverne contenant un fabuleux trésor... Mais la carte tombe malencontreusement entre les mains de Renart... Ce dernier décide alors de se rendre à la caverne... Avec l'aide de Rufus le rat maladroit, tous les deux vont vivre une grande aventure.

Le Roman de Renart est un film d'animation sorti en 2005 et une adaptation d'un classique de la littérature médiévale.

Le-Roman-De-Renart-DVD-Zone-2-876815198_ML.jpg

Partager cet article
Repost0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 12:44

Ciné découverte: « La reine soleil » de Philippe Leclerc

Mercredi 6 mars à 16h30, Salle B. Fondane, Institut Français Iasi


La reine soleil m

Film d’animation ; 2007, 1h17min., version originale sous-titrée en français

Adaptation d’après le roman de Christian Jacq, « La Reine Soleil : l’aimée de Toutânkhamon », publié chez Julliard à Paris en 1988.

Séance JEUNE PUBLIC

ENTREE LIBRE

 

Akhesa, princesse de 14 ans, est loin d'imaginer qu’elle règnera un jour sur l’Egypte... Lorsque son aventure commence, l’impétueuse jeune fille se rebelle contre son père, le pharaon Akhenaton. Elle refuse de vivre dans l’enceinte du palais royal et veut découvrir pourquoi sa mère, la reine Nefertiti, est partie s’exiler sur l’île d’Eléphantine. Akhesa s’enfuit avec le prince Thout, dans l’espoir de retrouver sa mère. Au mépris du danger, les deux adolescents voyagent alors des rives du Nil aux dunes brûlantes du désert et connaîtront un destin extraordinaire.

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 09:49

Ciné découverte : « Le bruit des glaçons » de Bertrand Blier

Mercredi 27 février à 18h00, Salle « B. Fondane », Institut français Iaşi

 

Ciné-découverte Mercredi 27 février m

Avec Jean Dujardin et Albert Dupontel dans les rôles titres
Comédie dramatique ; 2010 ; 87 min. ; sous-titres en français

Séance TOUT PUBLIC
ENTREE LIBRE


Charles Faulque, écrivain célèbre et alcoolique, a la désagréable surprise de recevoir la visite de son cancer dans sa belle villa du Sud de la France. Celui-ci, inquiétant et guilleret, le cheveu mal coiffé, lui annonce sa mort prochaine mais, bon prince, lui laisse le choix de l’organe infecté. Louisa, la discrète servante de la demeure, s’inquiète des nouvelles lubies de son patron, qu’elle voit se colleter avec le vide et parler au néant. Après avoir tenté de supprimer son cancer, Charles se résout à sa conversation. Le cancer l’aide même à se coucher après sa cuite du soir. Charles s'épanche sur sa vie ratée, son mariage brisé par son égoïsme et l'absence de son fils...


« L'humour noir du cinéaste dissimule une fable optimiste où les couples se forment de façon improbables et ou l'amour permet de vaincre la mort. « C'est ma conception de la comédie romantique », précise le réalisateur qui renoue avec l'atmosphère glaciale de Buffet froid. « Le plus beau compliment qu'on pourrait me faire serait d'avoir eu la larme à l'œil après avoir ri », dit Blier. Ce poème aussi brillamment écrit que superbement interprété démontre que le talent du (presque) septuagénaire a repris du poil de la bête. » (Caroline Vié, « 20 Minutes »)

 

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 11:12

 

Ciné-découverte: „Loup” de Nicolas Vanier

Mercredi 13 février à 17.00, Salle B. Fondane, Institut Français de Iasi

 

 

Miercuri, 13 februarie, ora 17.00
Sala „B. Fondane”, Institutul francez Iasi


Lung-metraj de fictiune; 2009; 1h42min.; subtitrat in franceza
Earth Grand Prix la Festivalul International de film de la Tokyo 2009
INTRAREA LIBERA
Pentru mai multe detalii: www.loup-lefilm.com

„Nicolas Vanier reuseste de minune sa ne arunce in mijlocul naturii frumoase, glaciale si periculoase, in mijlocul lupilor, incantatori si salbatici, si totul pe fundalul muzicii extrem de melodioase a lui Krishna Lévy.” (Le Parisien)


Serghei face parte din triburile de nomazi crescatori de reni care traiesc in muntii Siberiei Orientale. La varsta de 16 ani este numit pazitor al clanului Batagai, al carui sef este nimeni altul decat tatal sau, clan format din patru familii si 3.000 de reni pe care ii deplaseaza in functie de anotimp. In acest spatiu imens, lupii sunt o permanenta amenintare pentru reni, unica bogatie si mandrie a tribului. Inca de la o varsta frageda, Serghei a invatat sa vaneze si sa rapuna lupii, fara remuscari. Pana intr-o zi in care intalnirea cu o lupoaica si cei patru pui ai sai ii bulverseaza toate certitudinile…

Inainte de a fi regizor si scriitor, Nicolas Vanier este un calator. Inca din anii ’80,  strabate Marele Nord, din Laponia pana in Alaska, trecand prin Québec, pentru a se inspira din piesajele si oamenii intalniti. Este si regizorul binecunoscutului film Le dernier trappeur, aparut in 2004.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 16:45

Ciné-découverte: Sunt un mic ticalos de Chris Meledandri

Mercredi 30 janvier 2013, 17.00, Salle B. Fondane

 

19494202 jpg-r 160 240-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Dans un charmant quartier résidentiel délimité par des clôtures de bois blanc et orné de rosiers fleurissants se dresse une bâtisse noire entourée d’une pelouse en friche. Cette façade sinistre cache un secret : Gru, un méchant vilain, entouré d’une myriade de sous-fifres et armé jusqu’aux dents, qui, à l’insu du voisinage, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune (Oui, la lune !)...
Gru affectionne toutes sortes de sales joujoux. Il possède une multitude de véhicules de combat aérien et terrestre et un arsenal de rayons immobilisants et rétrécissants avec lesquels il anéantit tous ceux qui osent lui barrer la route... jusqu’au jour où il tombe nez à nez avec trois petites orphelines qui voient en lui quelqu’un de tout à fait différent : un papa.
Le plus grand vilain de tous les temps se retrouve confronté à sa plus dure épreuve : trois fillettes prénommées Margo, Edith et Agnes.

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 12:17

Ciné-découverte : « La forêt de Mogari » de Naomi Kawase

Mercredi 16 janvier à 18h00, Salle « B. Fondane », Institut français de Iasi


Afis 16 janvier

 

Co-production franco-japonaise ; Drame ; 2007 ; 97 min. ; Sous-titres en roumain

Grand Prix du Jury au Festival de Cannes 2007

Séance TOUT PUBLIC ENTREE LIBRE

 

Machiko, encore affecté par la mort de son fils, commence son nouveau travail d’aide-soignante dans un établissement situé en pleine nature et accueillant des personnes âgées. Elle y rencontrera Shigeki qui, depuis la mort de sa femme, assiste à des apparitions lumineuses. C'est ainsi que les deux protagonistes vont se retrouver perdus dans la forêt de Mogari pour se retrouver face à leurs émotions et leur souffrance. Diplômée de l’Ecole de photographie d'Osaka, Naomi Kawase réalise plusieurs courts-métrages et moyens-métrages documentaires et autobiographiques, dont « Dans ses bras » (1992), sur la recherche de son père, qui a abandonné sa famille quand elle était jeune. Ce film lui vaut le Premier Prix d’encouragement du Festival Forum de l’image de Tokyo. Quatre ans plus tard, Naomi Kawase réalise son premier long métrage, « Suzaku », situé dans sa province natale de Nara, et qui lui permet de remporter la Caméra d’or au Festival de Cannes 1997. Elle retourne à Nara en 2000 pour « Hotaru » après un détour expérimental avec « Kaléidoscope », qui évoque sa collaboration avec le photographe Arimoto Shinya. En 2003, elle s’accorde un petit rôle dans « Shara », présenté en Compétition officielle au 56ème édition du Festival de Cannes. Le film lui vaut une reconnaissance internationale. Cannes est un théâtre qui lui réussit bien puisque « La Forêt de Mogari », son quatrième long-métrage de fiction, reçoit le Grand Prix du jury lors de la 60ème édition du Festival (2007).

 

Cine-descoperire: „Padurea Mogari” de Naomi Kawase

Miercuri, 16 ianuarie, ora 18.00 Sala „B. Fondane”, Institutul francez Iasi

 

Coproductie franco-japoneza Drama; 2007; 97 min.;

SUBTITRARE IN ROMANA Marele Premiu al Juriului la Festivalul de la Cannes 2007

Proiectie destinata PUBLICULUI LARG INTRAREA LIBERA

 

Afectata inca de moartea fiului ei, Machiko incepe sa lucreze ca ingrijitoare intr-un centru pentu persoane in varsta, aflat in mijlocul naturii. Il intalneste aici pe Shigeki care, de la moartea sotiei sale, vede aparitii luminoase. Cei doi protagonisti se vor trezi in felul acesta pierduti in padurea Mogari, pentru a se regasi fata in fata cu emotiile si suferintele lor. Absolventa a Scolii de Fotografie din Osaka, Naomi Kawase realizeaza mai multe scurt- si mediu-metraje documentare si autobiografice, dintre care amintim: „Dans ses bras” (1992), in care vorbeste despre cautarea tataului sau, care si-a abandonat familia pe cand ea era tanara. Acest film i-a adus Premiul de incurajare la Festivalul Forumului imaginii de la Tokyo. Patru ani mai tarziu, Naomi Kawase realizeaza primul ei lung-metraj, „Suzaku”, a carui actiune are loc in regiunea ei natala, Nara, si care ii aduce premiul Camera de aur la Festivalul de la Cannes in 1997. Se intoarce in Nara in 2000 pentru a realiza filmul „Hotaru”, dupa „Kaléidoscope”, un film experimental, care evoca colaborarea sa cu fotograful Arimoto Shinya. In 2003 joaca un mic rol in „Shara”, prezentat in competitia oficiala a celei de-a 56-a editie a Festivalului de la Cannes. Filmul ii aduce recunoasterea internationala. Cannes ii poata noroc, pentru ca „Padurea Mogari”, al patrulea ei lung-metraj de fictiune, primeste Marele Premiu al Juriului la cea de-a 60-a editie a Festivalului (2007).

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ccfiasi-mediatheque.over-blog.com
  • : Voici le tout nouveau blog de la médiathèque du CCF de Iasi. Un espace pour interagir avec le public sur tous les événements, les nouveautés de notre médiathèque. Laisser vos commentaires dans la langue de votre choix qu'il s'agisse du français ou du roumain.
  • Contact

Catalogue en ligne

Vous recherchez un livre, un DVD, une revue ou encore un CD de notre médiathèque?

N'hésitez pas à consulter notre catalogue en ligne: http://109.166.157.131/opacweb/

 

Une envie de vous exprimer?

Laissez nous vos commentaires qu'ils soient en français ou en roumain.