Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 11:34
A l'occasion du mois de la Francophonie, la Médiathèque "Charlotte Sibi" de l'Institut Français de Iasi offre, du 18 au 30 mars, des abonnements au prix exceptionnel de 13 lei pour une année. Offre réservée aux nouveaux abonnés dans la limites de 50 abonnements disponibles.

67360_426974747389047_1220944479_n-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 15:03

Vineri, 15 martie, 17.00
Institutul francez Iasi, Sala „B. Fondane”


In prezenta autoarei
Invitati: Prof. univ. dr. Mihai Dinu Gheorghiu, Conf. univ. dr. Dan Lungu
Eveniment organizat in parteneriat cu Editura EST si Universitatea „Alexandru Ioan Cuza ”, in cadrul Lunii Francofoniei

magda.jpg
Lancement du livre « La Traduction. Là où tout est pareil et rien n’est semblable » (Editions EST, 2012) de Magda Jeanrenaud
Vendredi 15 mars à 17h00

Institut français Iasi, Salle « B. Fondane »
En présence de l’auteure
Invités : Prof. univ. dr. Mihai Dinu Gheorghiu, Conf. univ. dr. Dan Lungu
Evénement organisé en partenariat avec les Editions EST et l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi, dans le cadre du Mois de la Francophonie

Partager cet article
Repost0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 15:00
Zilele Filmului Francofon: SPECIAL AFRICA

14-16 martie 2013 (joi-sambata)
Casa de cultura „Mihai Ursachi”, Sala „Diotima”
Eveniment organizat in cadrul Lunii Francofoniei
INTRAREA LIBERA
FILME SUBTITRATE IN LIMBA ROMANA

Program:
Joi, 14 martie
18.00:
„Les tortues ne meurent pas de vieillesse” de Hind Benchekroun si Sami Mermer (1h33min.; documentar social)
20.00: „Tsofa” de Rufin Mbou Mikima (51min.; documentar)

Vineri, 15 martie
18.00: „Espoir Voyage” de Michel Zongo (1h22min.; documentar)
20.00: „Rebelle” de Kim Nguyen (1h30min.; drama)

Sambata, 16 martie
18.00: „Lumumba” de Raoul Peck (1h56min.; drama biografica)
20.00: „Aujourd’hui” de Alain Gomis (1h28min.; drama)


afric.jpg
Journées du Film Francophone: SPECIAL AFRIQUE
Du 14 au 16 mars 2013
Maison de culture « Mihai Ursachi », Salle « Diotima »
Evénement organisé dans le cadre du Mois de la Francophonie
ENTREE LIBRE


Programme :
Jeudi 14 mars
18h00 : « Les tortues ne meurent pas de vieillesse » de Hind Benchekroun et Sami Mermer (1h33min ; documentaire social)
20h00 : « Tsofa » de Rufin Mbou Mikima (51 min. ; documentaire)

Vendredi 15 mars
18h00 : « Espoir Voyage » de Michel Zongo (1h22min. ; documentaire)
20h00 : « Rebelle » de Kim Nguyen (1h30min. ; drame)

Samedi 16 mars
18h00 : « Lumumba » de Raoul Peck (1h56 ; drame biographique)
20h00 : « Aujourd’hui » d’Alain Gomis (1h28min ; drame)
Lire l’article complet

Partager cet article
Repost0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 12:44

Ciné découverte: « La reine soleil » de Philippe Leclerc

Mercredi 6 mars à 16h30, Salle B. Fondane, Institut Français Iasi


La reine soleil m

Film d’animation ; 2007, 1h17min., version originale sous-titrée en français

Adaptation d’après le roman de Christian Jacq, « La Reine Soleil : l’aimée de Toutânkhamon », publié chez Julliard à Paris en 1988.

Séance JEUNE PUBLIC

ENTREE LIBRE

 

Akhesa, princesse de 14 ans, est loin d'imaginer qu’elle règnera un jour sur l’Egypte... Lorsque son aventure commence, l’impétueuse jeune fille se rebelle contre son père, le pharaon Akhenaton. Elle refuse de vivre dans l’enceinte du palais royal et veut découvrir pourquoi sa mère, la reine Nefertiti, est partie s’exiler sur l’île d’Eléphantine. Akhesa s’enfuit avec le prince Thout, dans l’espoir de retrouver sa mère. Au mépris du danger, les deux adolescents voyagent alors des rives du Nil aux dunes brûlantes du désert et connaîtront un destin extraordinaire.

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 09:49

Ciné découverte : « Le bruit des glaçons » de Bertrand Blier

Mercredi 27 février à 18h00, Salle « B. Fondane », Institut français Iaşi

 

Ciné-découverte Mercredi 27 février m

Avec Jean Dujardin et Albert Dupontel dans les rôles titres
Comédie dramatique ; 2010 ; 87 min. ; sous-titres en français

Séance TOUT PUBLIC
ENTREE LIBRE


Charles Faulque, écrivain célèbre et alcoolique, a la désagréable surprise de recevoir la visite de son cancer dans sa belle villa du Sud de la France. Celui-ci, inquiétant et guilleret, le cheveu mal coiffé, lui annonce sa mort prochaine mais, bon prince, lui laisse le choix de l’organe infecté. Louisa, la discrète servante de la demeure, s’inquiète des nouvelles lubies de son patron, qu’elle voit se colleter avec le vide et parler au néant. Après avoir tenté de supprimer son cancer, Charles se résout à sa conversation. Le cancer l’aide même à se coucher après sa cuite du soir. Charles s'épanche sur sa vie ratée, son mariage brisé par son égoïsme et l'absence de son fils...


« L'humour noir du cinéaste dissimule une fable optimiste où les couples se forment de façon improbables et ou l'amour permet de vaincre la mort. « C'est ma conception de la comédie romantique », précise le réalisateur qui renoue avec l'atmosphère glaciale de Buffet froid. « Le plus beau compliment qu'on pourrait me faire serait d'avoir eu la larme à l'œil après avoir ri », dit Blier. Ce poème aussi brillamment écrit que superbement interprété démontre que le talent du (presque) septuagénaire a repris du poil de la bête. » (Caroline Vié, « 20 Minutes »)

 

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 09:10

Lectures croisées: Thomas l'imposteur de Jean Cocteau

Mercredi 20 février 2013, 17.00, Médiathèque Charlotte Sibi de l'Institut Français

 

20 février s

 

En août 1914, le gouvernement a quitté Paris mais la princesse de Bormes y est restée et a transformé le bas d'un hotel en ambulance. Elle engage le jeune Guillaume Thomas se disant neveu du général de Fontenoy et sous-officier. Sa fille Henriette s'en éprend mais il est affecté en Belgique. Elles vont y faire du théâtre quelques jours pour le voir. Il se fait tuer la nuit par des collègues. Son imposture reste secrète. Henriette meurt d'une maladie nerveuse deux mois plus tard.

 

Un roman de 1924, transposé au cinéma.

 

Invités:

Octavian Jighirgiu: Université des Arts, comédien au Théâtre National, lecture en roumain

Olivier Dumas: Médiathèque Charlotte Sibi de IFI, lecture en français

 

 

Animation:

Cristina Iliescu, responsable de la médiathèque Charlotte Sibi de l'IFI

Partager cet article
Repost0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 11:12

 

Ciné-découverte: „Loup” de Nicolas Vanier

Mercredi 13 février à 17.00, Salle B. Fondane, Institut Français de Iasi

 

 

Miercuri, 13 februarie, ora 17.00
Sala „B. Fondane”, Institutul francez Iasi


Lung-metraj de fictiune; 2009; 1h42min.; subtitrat in franceza
Earth Grand Prix la Festivalul International de film de la Tokyo 2009
INTRAREA LIBERA
Pentru mai multe detalii: www.loup-lefilm.com

„Nicolas Vanier reuseste de minune sa ne arunce in mijlocul naturii frumoase, glaciale si periculoase, in mijlocul lupilor, incantatori si salbatici, si totul pe fundalul muzicii extrem de melodioase a lui Krishna Lévy.” (Le Parisien)


Serghei face parte din triburile de nomazi crescatori de reni care traiesc in muntii Siberiei Orientale. La varsta de 16 ani este numit pazitor al clanului Batagai, al carui sef este nimeni altul decat tatal sau, clan format din patru familii si 3.000 de reni pe care ii deplaseaza in functie de anotimp. In acest spatiu imens, lupii sunt o permanenta amenintare pentru reni, unica bogatie si mandrie a tribului. Inca de la o varsta frageda, Serghei a invatat sa vaneze si sa rapuna lupii, fara remuscari. Pana intr-o zi in care intalnirea cu o lupoaica si cei patru pui ai sai ii bulverseaza toate certitudinile…

Inainte de a fi regizor si scriitor, Nicolas Vanier este un calator. Inca din anii ’80,  strabate Marele Nord, din Laponia pana in Alaska, trecand prin Québec, pentru a se inspira din piesajele si oamenii intalniti. Este si regizorul binecunoscutului film Le dernier trappeur, aparut in 2004.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 16:45

Ciné-découverte: Sunt un mic ticalos de Chris Meledandri

Mercredi 30 janvier 2013, 17.00, Salle B. Fondane

 

19494202 jpg-r 160 240-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

Dans un charmant quartier résidentiel délimité par des clôtures de bois blanc et orné de rosiers fleurissants se dresse une bâtisse noire entourée d’une pelouse en friche. Cette façade sinistre cache un secret : Gru, un méchant vilain, entouré d’une myriade de sous-fifres et armé jusqu’aux dents, qui, à l’insu du voisinage, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune (Oui, la lune !)...
Gru affectionne toutes sortes de sales joujoux. Il possède une multitude de véhicules de combat aérien et terrestre et un arsenal de rayons immobilisants et rétrécissants avec lesquels il anéantit tous ceux qui osent lui barrer la route... jusqu’au jour où il tombe nez à nez avec trois petites orphelines qui voient en lui quelqu’un de tout à fait différent : un papa.
Le plus grand vilain de tous les temps se retrouve confronté à sa plus dure épreuve : trois fillettes prénommées Margo, Edith et Agnes.

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 09:01

Lectures croisées: Le monde sans les enfants de Philippe Claudel

Mercredi 23 janvier 2012, 17.00, Médiathèque "Charlotte Sibi"


Partenaire : Editions Polirom
Invitée : Ioana TEODORESCU, professeur au Collège National de Iasi
ENTRE LIBRE

23 janvier m

Les enfants aujourd'hui ne s'en laissent pas conter, mais ce sont néanmoins des enfants, avec leurs angoisses, leur naïveté, leurs interrogations, leurs espoirs. Ces histoires, souvent drôles, leur ouvrent une fenêtre poétique et parfois philosophique sur le monde. Au fil des pages, on croise des fées maladroites, des balayeuses de soucis, des chasseurs de cauchemars, des fillettes qui inventent des vaccins pour rendre les gens heureux, et d'autres personnages pleins de tendresse. Toujours avec pudeur et émotion, Philippe Claudel aborde, grâce à eux, des sujets graves ou tabous, comme la maltraitance, la maladie, la guerre, la mort, la différence, mais aussi tout simplement ces petites peurs ou ces complexes que l'on doit vaincre pour devenir grand. Ces histoires sont à partager en famille car les grandes personnes oublient trop facilement les enfants qu'elles ont été, et leur responsabilité à l'égard des générations à venir.

Considéré comme l'un des meilleurs auteurs contemporains, Philippe Claudel est à la fois enseignant, scénariste et écrivain. Agrégé de lettres modernes et maître de conférences à l'université de Nancy, il enseigne à l'Institut européen du cinéma et de l'audiovisuel. Depuis son premier roman, « Meuse l'oubli », paru en 1999, l'écrivain enchaîne les succès littéraires. « J'abandonne », en 2000, lui a permis de recevoir le prix France Télévisions. Il continue avec « Le Bruit des trousseaux », tiré de son expérience de professeur de français dans les prisons, ensuite « Les Petites Mécaniques » sont récompensées par la bourse Goncourt de la nouvelle en 2003. Avec ses « Ames grises », œuvre unanimement reconnue par la critique, Philippe Claudel est lauréat du prix Renaudot en 2003 et parrain du 16e Festival du premier roman de Chambéry (France) la même année. Il publie encore « Trois petites histoires de jouets » et « La Petite Fille de monsieur Linh » en 2005. Ponctuel, il revient l'année suivante avec « Le Monde sans les enfants », dans lequel il aborde les tabous de notre société. En 2007 sort « Le Rapport de Brodeck », dans la lignée de son maître Jean Giono. En 2008, il réalise son premier film « Il y a longtemps que je t'aime » avec Kristin Scott Thomas et Elsa Zylberstein. La fiction remporte le César de la Meilleure première œuvre et le BAFTA Awards du Meilleur film non-anglophone.

A l’occasion de cette édition des « Lectures croisées » organisée par la Médiathèque « Charlotte Sibi » de l’Institut français Iasi, la Maison d’édition Polirom, le partenaire de l’événement, offrira au public des romans de Philippe Claudel traduits en roumain.

 

 

Lecturi incrucisate: „Lumea fara copii si alte povestiri” de Philippe Claudel
Miercuri, 23 ianuarie, ora 17.00

Mediateca „Charlotte Sibi”, Institutul francez Iasi
Partener: Editura Polirom
Invitata: Ioana TEODORESCU, profesoara, Colegiul National Iasi
INTRARE LIBERA

In ziua de azi, cei mici nu se lasa pacaliti, dar sunt totusi copii, cu fricile, naivitatea, intrebarile si sperantele lor. Aceste povestiri, adesea amuzante, le deschid o fereastra poetica, uneori filozofica, spre lume. De-a lungul paginilor, pot fi intalnite zane stangace, personaje care au darul de a alunga visele urate si grijile, fetite care nascocesc vaccinuri pentru a-i face pe oameni fericiti si alte personaje pline de tandrete. Datorita tuturor acestor personaje, Philippe Claudel abordeaza intotdeauna cu pudoare si emotie subiecte grave si asa-zise tabuuri, precum abuzul asupra copiilor, boala, razboiul, moartea, inegalitatea sociala, sau, pur si simplu, acele frici marunte sau acele complexe ce trebuie invinse pentru a deveni adult. Povestirile sale trebuie sa fie citite in familie, deoarece oamenii mari uita prea usor ca au fost odata copii si nu iau in seama responsabilitatea ce o poarta pentru generatiile viitoare.

Considerat a fi unul dintre cei mai talentati autori contemporani, Philippe Claudel este profesor, scenarist si scriitor. Profesor de limbi moderne si conferentiar la Universitatea din Nancy, preda de asemenea la Institutul European de Cinematografie si Audiovizual. Inca de la primul sau roman, „Meuse l'oubli”, aparut in 1999, se bucura de mari succese in lumea literara. Romanul „J'abandonne”, aparut in 2000, ii aduce Premiul France Télévisions. Acestuia ii urmeaza „Le Bruit des trousseaux”, avand ca sursa de inspiratie experienta sa de profesor de franceza in mediul penitenciar, apoi cartea „Les Petites Mécaniques”, care este recompensat in 2003 cu Premiul Goncourt pentru nuvela. Pentru romanul „Suflete cenusii”, opera unanim recunoscuta de critica, Philippe Claudel primeste, in acelasi an 2003, Premiul Renaudot si este invitat de onoare al celei de-a 16-a editii a Festivalului Primului Roman de la Chambéry (Franta).

In 2005, publica „Trois petites histoires de jouets” si „La Petite Fille de monsieur Linh”. Consecvent, revine anul urmator cu „Le Monde sans les enfants”, in care abordeaza tabuurile societatii in care traim. In 2007, publica romanul „Raportul lui Brodeck”, care se inscrie in linia maestrului sau Jean Giono. Un an mai tarziu, realizeaza primul sau film, „Il y a longtemps que je t'aime”, cu Kristin Scott Thomas si Elsa Zylberstein in rolurile principale. Pelicula primeste Premiul César pentru cel mai bun film de debut si Premiul BAFTA pentru cel mai bun film non-anglofon.

 

Cu ocazia acestei editii a „Lecturilor incrucisate”, organizata de Mediateca „Charlotte Sibi” a Institutului francez Iasi, Editura Polirom, partenerul evenimentului, va oferi publicului romane de Philippe Claudel traduse in romana.

 

 

 

Tout le monde connaît Philippe Claudel, l’auteur des Ames grises et de bien d’autres ouvrages d’excellente facture. Mais connaissez-vous le Philippe Claudel, le conteur ?
Dans ce recueil de fables, contes et petites historiettes, Claudel change de registre. A fil des pages, on retrouve son âme d’enfant. Et c’est délicieux !! Pages après pages, on croise une fée maladroite car elle sort d’une longue période de chômage, Zazie, une fillette qui invente un vaccin pour rendre les gens heureux, Raymond, profession : chasseur de cauchemars, et bien d'autres personnages pleins de tendresse. Toujours avec pudeur et émotion, l’auteur aborde des sujets graves ou tabous, comme la maltraitance, la maladie, la guerre, la mort, la différence. Il n’oublie pas ces peurs qui nous gênent à devenir grand. Histoires pour les enfants, pour les grands aussi. Histoires à partager en famille.

Un livre de textes courts où se retrouvent un chasseur de cauchemars du nom de Raymond, Zazie qui invente un vaccin pour changer les méchants en agneaux, Lucas qui disparaît dans les pages d'un livre pour échapper à une famille impossible, et bien sûr, une fée qui a bien du mal à faire son métier.

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 12:17

Ciné-découverte : « La forêt de Mogari » de Naomi Kawase

Mercredi 16 janvier à 18h00, Salle « B. Fondane », Institut français de Iasi


Afis 16 janvier

 

Co-production franco-japonaise ; Drame ; 2007 ; 97 min. ; Sous-titres en roumain

Grand Prix du Jury au Festival de Cannes 2007

Séance TOUT PUBLIC ENTREE LIBRE

 

Machiko, encore affecté par la mort de son fils, commence son nouveau travail d’aide-soignante dans un établissement situé en pleine nature et accueillant des personnes âgées. Elle y rencontrera Shigeki qui, depuis la mort de sa femme, assiste à des apparitions lumineuses. C'est ainsi que les deux protagonistes vont se retrouver perdus dans la forêt de Mogari pour se retrouver face à leurs émotions et leur souffrance. Diplômée de l’Ecole de photographie d'Osaka, Naomi Kawase réalise plusieurs courts-métrages et moyens-métrages documentaires et autobiographiques, dont « Dans ses bras » (1992), sur la recherche de son père, qui a abandonné sa famille quand elle était jeune. Ce film lui vaut le Premier Prix d’encouragement du Festival Forum de l’image de Tokyo. Quatre ans plus tard, Naomi Kawase réalise son premier long métrage, « Suzaku », situé dans sa province natale de Nara, et qui lui permet de remporter la Caméra d’or au Festival de Cannes 1997. Elle retourne à Nara en 2000 pour « Hotaru » après un détour expérimental avec « Kaléidoscope », qui évoque sa collaboration avec le photographe Arimoto Shinya. En 2003, elle s’accorde un petit rôle dans « Shara », présenté en Compétition officielle au 56ème édition du Festival de Cannes. Le film lui vaut une reconnaissance internationale. Cannes est un théâtre qui lui réussit bien puisque « La Forêt de Mogari », son quatrième long-métrage de fiction, reçoit le Grand Prix du jury lors de la 60ème édition du Festival (2007).

 

Cine-descoperire: „Padurea Mogari” de Naomi Kawase

Miercuri, 16 ianuarie, ora 18.00 Sala „B. Fondane”, Institutul francez Iasi

 

Coproductie franco-japoneza Drama; 2007; 97 min.;

SUBTITRARE IN ROMANA Marele Premiu al Juriului la Festivalul de la Cannes 2007

Proiectie destinata PUBLICULUI LARG INTRAREA LIBERA

 

Afectata inca de moartea fiului ei, Machiko incepe sa lucreze ca ingrijitoare intr-un centru pentu persoane in varsta, aflat in mijlocul naturii. Il intalneste aici pe Shigeki care, de la moartea sotiei sale, vede aparitii luminoase. Cei doi protagonisti se vor trezi in felul acesta pierduti in padurea Mogari, pentru a se regasi fata in fata cu emotiile si suferintele lor. Absolventa a Scolii de Fotografie din Osaka, Naomi Kawase realizeaza mai multe scurt- si mediu-metraje documentare si autobiografice, dintre care amintim: „Dans ses bras” (1992), in care vorbeste despre cautarea tataului sau, care si-a abandonat familia pe cand ea era tanara. Acest film i-a adus Premiul de incurajare la Festivalul Forumului imaginii de la Tokyo. Patru ani mai tarziu, Naomi Kawase realizeaza primul ei lung-metraj, „Suzaku”, a carui actiune are loc in regiunea ei natala, Nara, si care ii aduce premiul Camera de aur la Festivalul de la Cannes in 1997. Se intoarce in Nara in 2000 pentru a realiza filmul „Hotaru”, dupa „Kaléidoscope”, un film experimental, care evoca colaborarea sa cu fotograful Arimoto Shinya. In 2003 joaca un mic rol in „Shara”, prezentat in competitia oficiala a celei de-a 56-a editie a Festivalului de la Cannes. Filmul ii aduce recunoasterea internationala. Cannes ii poata noroc, pentru ca „Padurea Mogari”, al patrulea ei lung-metraj de fictiune, primeste Marele Premiu al Juriului la cea de-a 60-a editie a Festivalului (2007).

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ccfiasi-mediatheque.over-blog.com
  • : Voici le tout nouveau blog de la médiathèque du CCF de Iasi. Un espace pour interagir avec le public sur tous les événements, les nouveautés de notre médiathèque. Laisser vos commentaires dans la langue de votre choix qu'il s'agisse du français ou du roumain.
  • Contact

Catalogue en ligne

Vous recherchez un livre, un DVD, une revue ou encore un CD de notre médiathèque?

N'hésitez pas à consulter notre catalogue en ligne: http://109.166.157.131/opacweb/

 

Une envie de vous exprimer?

Laissez nous vos commentaires qu'ils soient en français ou en roumain.